Demandez votre devis

On voit de plus en plus d’hôtel à insectes installés dans nos villes, bordures de forêts et champs pour fournir des abris et lieux d’habitation à nos insectes. Les particuliers aussi ont fait cet effort d’en installer dans leur jardin, mais ils sont bien souvent délaissés en hiver alors que cette période de l’année demande qu’on y jette un coup d’oeil.
 

Du repos pendant l’hiver

Alors que le jardin grouille de petites bêtes le reste de l’année, il est important qu’ils se réfugient durant l’hiver pour qu’ils puissent revenir plus forts au printemps pour l’entretien et la bonne santé de votre jardin.

Si vous n’avez pas encore opté pour un hôtel à insectes, il n’est pas trop tard, bien au contraire ! Installez-le au fond du jardin, à l’abri du vent, proche d’un potager, d’un massif de fleurs ou d’autres haies : il sera rapidement investi par plusieurs espèces qui mettront leurs larves au chaud pour l’hiver.
Les différents compartiments* offrent de nombreuses solutions, adaptées à chaque espèce.
Alors que les chrysopes y sont installés toute l’année (vous savez, ces petites bêtes vertes volantes), les coccinelles s’y abritent les nuits et toute la journée de décembre à mars. Certaines abeilles vont choisir les petits trous comme lieu d’incubation. Les carabes et perces-oreilles s’y sentiront également à l’aise !
 

Attention aux prédateurs

Si tous ces insectes se réfugient et pensent avoir trouvé du repos pour quelques mois, d’autres espèces se feront un malin plaisir d’en profiter : les araignées ! Elles vont tisser leur toile autour et devant les compartiments et n’ont plus qu’à attendre que leurs proies ne se prennent au piège. Et oui, c’est la nature dans toute sa splendeur ! Cet équilibre est très important, mais il est préférable, de temps en temps, de supprimer ces toiles d’araignées. Ces dernières ont besoin de s’alimenter bien sûr, donc veillez à ne pas casser leur tissage trop régulièrement.

 

Allier esthétique et utilité pour votre jardin, c’est possible ! Et n’oubliez pas d’y jeter un coup d’oeil de temps en temps et admirer le taux d’occupation de cet hôtel hétéroclite !

 

* exemples de matériaux possibles : tiges creuses, morceaux de branches, feuilles sèches, pommes de pin, paille.

test